FTTE de la CNT-Vignoles et les animaux non-humains

La Fédération des Travailleurs de la Terre et de l'Environnement de la CNT-Vignoles est une fédération de domaine d'activité de la Confédération Nationale du Travail des Vignoles. Elle fédère des STTE (Syndicat des Travailleurs de la Terre et de l'Environnement) et directement des personnes de ce domaine qui n'ont pas suffisament près un syndicat du domaine et sont donc à priori dans un syndicat inter-professionel. Dans ses statuts de 2011, elle affirme vouloir suivre les principes du syndicalisme révolutionnaire et de l'anarcho-syndicalisme, qui serait une reconnaissance de la lutte des classes et pour laquelle elle est clairement pour. Sur des auto-collants datant de 2016, elle prône entre autres partageons la terre, partageons ses richesses et elle affirme que l'agriculture industrielle n'a pas d'avenir. Elle a un bulletin syndical qui se nomme "Le vent se lève".

De par ses positions au moins jusqu'à mai 2019, il est patent qu'elle n'est pas pour l'abolition de l'exploitation des animaux non-humains, mais elle le souhaite cependant pour ce qui est des humains. Toutefois elle est tout de même welfariste et est prête à s'allier à des associations de "protection animale" pour combattre ce qu'elle présente comme des "dérives". Elle s'est positionnée pour l'abattage à la ferme, ce qui peut être moins pire pour les animaux tués, mais il y a en revanche de quoi penser qu'ils ne voulaient pas l'être, y compris dans cette condition à priori moins douloureuse. Elle s'est aussi mobilisée contre le puçage des animaux élevés, ce qui implique qu'elle n'est pas contre l'élevage et pas juste pour abattre des animaux sauvages. Comme on peut s'y attendre et en toute logique, au moins jusqu'en mai 2019, elle ne promeut ni le véganisme ni l'anti-spécisme, en fait elle semble même ne pas évoquer le sujet, et il semble qu'il en est de même pour le végétarisme.

Actualités