Ophélie Véron et les animaux non-humains

Ophélie Véron est une femme, qui serait née le 2 janvier 1986 à Tours en France. C'est une chercheuse en sciences sociales, avec un accent sur la géographie et sur l'animalisme. Par ailleurs, elle se revendique entre autres féministe, éco-anarchiste, et intersectionnelle. Elle est donc globalement pour l'émancipation sociale et attachéee à la science (sans la restreindre à celles "dures"). En revanche, ne semble pas la préoccuper des sujets du librisme (comme la vie privée, le logiciel libre, et la centralisation d'Internet), puisqu'elle utilise Facebook, Twitter, LinkedIn (racheté par Microsoft) et Instagram (racheté par Facebook), du moins au moins jusqu'en octobre 2019.

Elle est militante pour les droits des animaux. En pratique, elle est végane, ce qui est symptomatique de son niveau d'engagement et la remise en cause du spécisme. Elle a d'ailleurs abondamment écrit en faveur des animaux non-humains et du véganisme.

Anarchisme et animalisme

Elle est clairement en faveur du végananarchisme, mixte entre le véganisme et l'anarchisme. Elle a écrit un article nommée "Le véganisme est-il un anarchisme ?" (disponible via Internet et dans le numéro 3 de Versus de la page 138 à 143). Malgré ce que laisse à penser le titre, il s'agit en fait essentiellement de contribuer à tisser des liens entre le véganisme et l'anarchisme, en appuyant notamment l'intérêt de l'anarchisme pour l'animalisme, ce qui fait que la liaison dans ce texte est plus dans un sens que dans l'autre et qu'il est donc destiné en premier lieu aux animalistes ou du moins à priori plus riche pour celleux-ci. Le 3 décembre 2017, à Paris, elle a un fait un débat sur le thème "convergence anarchie, féminisme et véganisme", que L214 a référencé sur son site web.

Parti animaliste

Le 12 mai 2019, le Parti animaliste a publié ce qui suit sur Twitter : Brigitte Bardot a consacré sa vie aux animaux. Aujourd'hui, elle soutient le Parti animaliste. Le lendemain, sur cette même plateforme informatique, elle a commenté ainsi : Quand un parti animaliste revendique le soutien d'une raciste notoire, multi-condamnée pour incitation à la haine raciale… Stop au "non-humans first" dans le mouvement animaliste, MERCI DE NE PAS PRÉTENDRE LUTTER CONTRE UNE OPPRESSION EN RENFORÇANT D'AUTRES OPPRESSIONS.

Association Végétarienne de France

Au moins en 2015, elle a eu des liens avec l'Association Végétarienne de France. En effet, elle a été élue Miss Bio 2015, en étant ambassadrice de l'AVF dans ce concours, ce qui a financièrement permis d'obtenir 5000€ pour le Défi Veggie dans le cadre de la COP21. De plus, elle aurait cette même année été professionnellement à l'AVF comme responsable de la mission climat pour la COP21.

Livres